Edito du Président du GEB Lean aux Achats

Chers adhérents,
La démarche d’amélioration continue (pour utiliser un terme en français) du Lean, conceptualisé et baptisé ainsi par des chercheurs américains du M.I.T., basé sur les principes du Toyota Production System (TPS), elles-mêmes inspirées d’un voyage d’études d’ingénieurs japonais aux États-Unis, ne se limite plus seulement au secteur de son domaine d’application historique, celui de l’industrie manufacturière automobile.

Telles les vagues générées par un caillou lancé dans un lac, la démarche s’est de plus en plus répandue dans les services, la R&D, l’énergie, les établissements de santé et dans l’administration, pour “chasser” les fameux 8 “Mudas” (gaspillages) pour réduire au maximum les activités sans valeur ajoutée.

Devenir plus efficace, en consommant moins de ressources, tout en impliquant étroitement toutes les parties prenantes, est également parfaitement en phase avec la démarche du développement durable.

Pratiquer du Lean en interne, c’est un début, mais la performance d’une organisation dépend également fortement de la performance de ses fournisseurs en amont.
Le rôle de l’Acheteur, manager de ressources externes, consiste à sélectionner et d’accompagner ses fournisseurs-partenaires sur le chemin, sans fin, vers l’excellence, comme objectif commun, sans oublier l’efficacité de son propre processus achats.
D’ où l’idée de création d’un GEB (Groupe d’études et de benchmarking) “Lean aux Achats”, lancé en octobre 2013, en région PACA, qui compte actuellement une vingtaine de membres répartis sur l’ensemble du territoire français.

PROMOUVOIR la pratique du Lean, PARTAGER des expériences et ÉCHANGER sur les meilleures pratiques, c’est la raison d’être de notre GEB.

Rejoignez-nous, car le GEBing est aussi important que le sourcing !

CDAFamicalement

Helmut Hintzer
Président du GEB Lean aux Achats
Contact: geb.lean@cdaf.fr

Les commentaires sont fermés.