Découvrez le programme des Universités des Achats 2024 du 18 au 26 juin

Le Label Relations fournisseurs et achats responsables

 

Le 1er octobre 2017, le Label Relations fournisseurs et achats responsables (RFAR) a remplacé le Label Relations fournisseurs responsables (RFR) créé en 2012. Il distingue les entreprises ou entités publiques françaises ayant fait la preuve de relations durables et équilibrées avec leurs fournisseurs.

Le Label s’inscrit dans le prolongement de la démarche engagée depuis 2010 par le Médiateur des entreprises et le Conseil National des Achats, au travers de la Charte Relations fournisseurs et achats responsables.

➢  Des questions ? Adressez-les à : chartelabel@cna-asso.fr

 

Premier et seul label décerné par les pouvoirs publics en la matière, il est remis pour une durée de 3 ans sous réserve de vérification annuelle sur des critères majeurs par un des organismes agréés par le Médiateur des entreprises et le CNA.

La décision de candidater au label résulte d'une démarche volontaire visant à faire reconnaître son engagement en faveur d'une politique d'achat responsable ainsi que sa volonté d'impulser un processus d'amélioration continue de ses pratiques.

La dynamique de labellisation est double. En interne, il s’agit de diffuser les bonnes pratiques à l’ensemble des services de l’organisation et d’impliquer et responsabiliser chacun des acteurs ayant un impact dans la qualité de la relation avec les fournisseurs. Entre le labellisé et son écosystème, ces efforts visent à bâtir des relations basées sur la confiance réciproque et les bénéfices mutuels. Les labellisés font ainsi le choix d’exercer pleinement leur responsabilité économique et sociétale.

 

La norme ISO EN 20400 : 2017 « achats responsables »

Ce label porté par les pouvoirs publics vous permet de revendiquer l'application des engagements de la charte Relations fournisseur et achats responsables ainsi que la mise en œuvre des recommandations de l'ISO 20400, norme internationale sur les achats responsables.

L'évaluation est donc menée sur la base de ce référentiel ISO 20400 : 2017 qui comprend 5 domaines et 15 critères d'évaluation.

 

Les 5 domaines

1 – Engagement dans une démarche d’achats responsables

  • Alignement de la politique et la stratégie d'achat responsable de l'organisation avec les objectifs RSE fixés par la Direction

  • Gestion des risques et opportunités pour définir des priorités

  • Prévention de la corruption

2 – Conditions de la qualité des relations fournisseurs et sous-traitants

  • Professionnalisation de la fonction et du processus achats

  • Pilotage des relations fournisseurs et développement de la médiation

  • Retour d’expérience, Ecoute active de la voix des fournisseurs

3 – Respect des intérêts des fournisseurs et des sous-traitants
  • Équité financière vis-à-vis des fournisseurs

  • Promotion de relations durables et équilibrées

  • Égalité de traitement entre les fournisseurs et les sous-traitants

4 – Intégration de la responsabilité sociétale dans le processus achats

  • Préparation d’une stratégie de sourcing responsable

  • Intégration des spécifications RSE dans le cahier des charges

  • Intégration des performances RSE des fournisseurs et sous-traitants

5 – Impact des achats sur la compétitivité économique de l'écosystème

  • Appréciation de l’ensemble des coûts du cycle de vie

  • Contribution au développement du territoire

  • Aide à la consolidation des filières et au déploiement international

 

L'intérêt du label RFAR

  • Obtenir par les pouvoirs publics un label reconnu en France et à l'international grâce à la renommée de l'ISO 20400 ;

  • S'engager dans un projet fédérateur, motivant et responsabilisant pour les équipes achats et pour les services internes à l'organisation ;

  • Faciliter et accompagner le dialogue avec vos fournisseurs ;

  • Rentrer dans une dynamique vertueuse gagnant-gagnant en participant à la dynamique de qualité, d'innovation et de performance de vos fournisseurs ;

  • S'assurer grâce à l'évaluation externe à une progression continue de vos pratiques d'achat responsable et une meilleure efficacité des actions ;

  • Initier ou poursuivre une démarche RSE par le volet Achats ;

  • S'en servir comme levier de compétitivité pour se distinguer de la concurrence.

 

Les organismes évaluateurs agréés pour le label RFAR
Agréments accordés jusqu’au 1er mai 2025
 

GRANDS DONNEURS D'ORDRE/ETI et TPE/PME

GRANDS DONNEURS D'ORDRE/ETI et TPE/PME

GRANDS DONNEURS D'ORDRE/ETI et TPE/PME

TPE/PME

GRANDS DONNEURS D'ORDRE/ETI et TPE/PME

TPE/PME et ETI

GRANDS DONNEURS D'ORDRE/ETI et TPE/PME

GRANDS DONNEURS D'ORDRE/ETI et TPE/PME

GRANDS DONNEURS D'ORDRE/ETI et TPE/PME

 

Comment devenir évaluateur ?

Les évaluateurs intéressés peuvent déposer leurs candidatures auprès de la Médiation des entreprises ou du Conseil National des Achats. Des documents complémentaires pourront être fournis aux candidats déclarés après réception de leur dossier complet.

Pour information, les différentes phases du processus d’agrément sont les suivantes :

  1. Dépouillement des dossiers

  2. Présentation des dossiers de candidatures auprès des membres du comité d’attribution

  3. Soutenances devant le comité d’attribution du Label

  4. Décisions sur les agréments accordés et annonce des décisions aux candidats

  5. Présentation des nouveaux évaluateurs agréés pendant le comité de pilotage chartes-labels

  6. Publication des coordonnées sur les sites du Médiateur des entreprises et du Conseil National des Achats

  7. Formation des nouveaux évaluateurs personnes physiques sur la charte, le label, la genèse, etc.

  8. Formation au référentiel et à la méthodologie d’évaluation

Les candidats voudront bien réserver leurs disponibilités pour les dates de soutenance, du comité de pilotage et des sessions de formation.

 

Documents téléchargeables: